Bruno Caillet startup weekend culture paris 2016

Bruno Caillet

@ Artishoc

Après une formation en Histoire de l’Art, Bruno Caillet continue ses recherches  dans le cadre du European Master Of Art Interactive Multimédia à l’Ecole Nationale Supérieure de la Création Industrielle (Paris) et au Royal College of Art (Londres), avant de clôre son parcours universitaire par une formation professionnelle à HEC sur les conditions du management de l’innovation.

Dès 2000 il dirige plusieurs agences de communication digitale (watoo jusqu’en 2005 puis le hub agence jusqu’en 2013). Dans ce cadre, il travaille particulièrement sur les relations entre numérique, culture, territoires, tourisme et attractivité économique.

Récemment il initie les programmes de recherche Datact (coproduction des services urbains fondés sur le partage de données) et Hubservatoire (coproduction de l’innovation). Il reprend en 2015, Artishoc.fr, première coopérative d’acteurs culturels sur internet. L’enjeu de cette coopérative est de travailler à la mutualisation de solutions numériques (web, billetterie…) pour développer efficacement les publics. Il associe à ce développement les recherches récentes associées aux cultures du commun et du platform cooperativism.

Egalement auteur, il reçoit en 2004 le prix art activisme / centre Georges Pompidou dans le cadre de l’événement innovation numérique Flash festival. En 2005, il reçoit cette fois le prix de la direction artistique pour www.rimbaud.arthur.fr. Il écrit en 2006 «  L’invention des territoires directs par les gens ordinaires » et vient de publier récemment «  Le livre blanc des relations aux publics connecté(e)s ».

Il peut vous conseiller sur les dimensions associées à la production et à la valorisation de données, le jeu des acteurs institutionnels du milieu de la culture, les conditions de relations aux publics sur internet. Dans ce cadre, son souci principal reste la défense d’une pluralité culturelle et la possibilité d’un accès aux œuvres soutenable c’est à dire, dans le respect des principes d’émancipation propres aux productions artistiques et politiques culturelles normalement associées.